Lancer un nouveau produit, une grande aventure pour une petite PME !

La digitalisation des entreprises est en marche mais de nombreuses PME sont encore aujourd’hui confronté à ce tsunami digital qui change fondamentalement leurs marchés. Pour Toubipbip aussi le marché évolue. Pour faire face à la concurrence et aux changements, nous devions embarquer dans le train de la digitalisation. Prise de rendez-vous en ligne, téléphonie VOIP, technologie dans le cloud, …

Après quelques mois, nous avons constaté que malgré l’évolution de nos services, nous ne répondions pas totalement aux attentes de certains patients. J’ai alors eu l’idée de développer un nouveau produit. Quelle aventure ! Pour une PME comme la nôtre, il n’est pas simple de se lancer dans des projets aussi complexes et j’ai dû faire face à plusieurs problèmes.

Donner la priorité aux priorités

Quand on est déjà au four et au moulin, rajouter la création d’un nouveau produit demande du temps et de bien prioritisé les choses. Priorité aux clients ! Oui, mais si nous n’évoluons pas, demain ces mêmes clients partiront. Une bonne dose d’organisation, une équipe compréhensive, des horaires plus étendus, et le projet avance à bonne vitesse.

Les craintes de l’équipe : « Et nous, que deviendrons nous ? »

La digitalisation est un concept assez nébuleux qui peux regrouper beaucoup de choses mais très souvent, elle est vue par les travailleurs comme une façon de les remplacer. Très tôt, j’ai donc décidé d’en parler avec mes collaboratrices, de les inviter dans le projet et à donner du feedback. Si je digitalise une partie de nos services, c’est pour toucher un marché plus grand et pas remplacer les collaboratrices.

Trouver les bons interlocuteurs

Qui dit développement dit développeurs. Or dans mon entreprise, je n’ai pas les ressources nécessaires, et les budgets pour créer de POC (proof of concept) sont limités. Par chance, j’ai rencontré les évangélistes du Microsoft Innovation Center de Mons et j’ai pu profiter du projet « Soft Lab Academy ». Une superbe organisation au service des PMES innovantes. Grâce à eux, nous avons développer un POC et même plus, un nouveau produit fonctionnel.

Prochaine étape ? Trouver les partenaires financiers pour co-investir dans ce projet. Mais cela, c’est déjà une autre histoire !